ALTO CAFE - 03/10/2017

Annonceur: 
ALTO CAFE
Produit/Service: 
Alto Café
Média: 
Autre média
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Sport et loisirs
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 3 octobre 2017
Description de la publicité

L’annonce sur le panneau contient en haut à droite le logo de l’annonceur et en dessous, le texte : “Een klein hongertje ?”.
En dessous, dans un rond blanc, le texte :
“2 Dagvers belegde boterhammen naar keuze (met ernaast een afbeelding van een bord met twee boterhammen)
=
een Espresso of Americano (enkel) aan (met ernaast een afbeelding van een koffiebeker)
€1”.

Motivation de la plainte

Le plaignant trouve le message mensonger. Il l’interprète comme une petite faim (= 2 tartines ou 1 Espresso/Americano) à 1 euro mais il devait acheter 2 tartines pour recevoir 1 café pour 1 euro. Selon lui, cela n’est pas clairement indiqué et le symbole entre les textes (vraisemblablement le signe égal) peut donner lieu à n’importe quelle interprétation graphique.

Position de l'annonceur

Le Jury a examiné la publicité en question dans le cadre des articles 4 et 6 de son règlement (voir www.jep.be, rubrique “Plus d’info – Règlement du Jury”) qui disposent qu’en cas d’irrecevabilité, d’infractions manifestes ou d’absence manifeste d’infractions, l’annonceur n’est pas invité à communiquer son point de vue.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du panneau publicitaire en question et de la plainte qui y a trait.

Le Jury est d’avis que cette publicité indique suffisamment clairement que, dans le cadre de l’action promotionnelle, le consommateur a droit à un café au prix de 1 euro à l’achat de deux tartines et ne communique pas le message que les deux tartines aussi bien que le café peuvent être achetés séparément au prix promotionnel mentionné.

Le Jury a dès lors estimé que cette publicité n’est pas de nature à induire le consommateur moyen en erreur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.