ADECCO - 03/02/2000

Annonceur: 
ADECCO
Produit/Service: 
Intérim
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Instance officielle
Catégorie: 
Emploi
Type de décision: 
Avis de réserve
Date de clôture: 
Jeudi, 3 février 2000
Description de la publicité

Un spot TV montre un homme se promenant dans une rue avec des maisons de prostitution. Derrière les vitrines se trouvent des hommes en costume, représentant des employeurs, qui essaient de séduire et d'attirer le passant. Slogan : « Ne vous laisser pas séduire trop vite ».

Motivation de la plainte

La publicité qui assimile les employeurs à des prostituées est considérée comme de mauvais goût, choquante, indigne, banalisant la prostitution, incitant à la débauche, malsaine, portant atteinte aux enfants et aux jeunes et est supposée avoir un effet contraire chez les demandeurs d'emploi.
 

Décision du Jury

L'interprétation qui peut être donnée au thème de ce spot où les entreprises et leurs responsables sont présentés de manière désobligeante comme se prostituant sur le marché de l'emploi et le message étant de nature à choquer certaines personnes, ont conduit le Jury à formuler un avis de réserves, tel que prévu par son règlement en matière de publicité de mauvais goût.

Suite

En reconnaissant le caractère provocant mais sans volonté de choquer, l'annonceur a fait savoir que l'émission de ce spot a pris fin le 31 janvier.