AB INBEV - 26/09/2018

Annonceur: 
AB INBEV
Produit/Service: 
Jupiler Pure Blonde
Média: 
Affichage
Internet
Critères d'examen: 
Autres
Initiative: 
Instance officielle
Catégorie: 
Boissons
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 26 septembre 2018
Description de la publicité

Le spot en ligne auquel le plaignant a renvoyé montre dans une version une femme soulever des poids et dans l’autre un homme soulever des haltères, puis les poser, avec le texte « A la santé de votre effort » et une image du produit sur la droite (bouteille et verre) et la mention « 50% moins de calories ».
VO : « Pure Blonde by Jupiler avec 50% moins de calories. ».

Des affiches 36 m2 montrent une femme avec des haltères sur les épaules ou un homme qui court, avec le texte « A la santé de votre effort » et une image du produit (bouteille et verre) et la mention « 50% moins de calories ».

D’autres affiches 36 m2 montrent une femme avec des haltères sur les épaules ou un homme qui court et une image du produit (bouteille et verre) et les mentions « 100% pils » et « 50% moins de calories ».

Motivation de la plainte

Le plaignant, le service Inspection Produits de consommation (Contrôle tabac et alcool) du SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne Alimentaire et Environnement, a communiqué que ces publicités établissent un lien très clair entre le sport et la bière de par son slogan « A la santé de votre effort » et de par les images de personnes pratiquant du sport. Selon lui, ces publicités sont contraires à l'article 9 de la Convention alcool puisqu'elles suggèrent une influence sur les performances sportives.

Position de l'annonceur

L'annonceur a d'abord décrit l’image du produit Pure Blonde. Il veut s'assurer de pouvoir offrir au consommateur une large gamme de bières sans alcool et à faible teneur en alcool pour encourager les consommateurs à faire des choix responsables. Promouvoir une consommation responsable est de la plus haute importance pour lui.

Pure Blonde s'adresse aux consommateurs ayant un mode de vie actif. La bière s'inscrit dans l'habitude du moment social après le sport. Avec la Pure Blonde, l'accent est précisément mis sur la faible quantité de calories et le faible pourcentage d'alcool. Cela réduit la quantité absolue d'alcool par consommation.

Différents aspects sont systématiquement pris en considération afin d’éviter que la publicité n’incite ou n’encourage une consommation irréfléchie.

Les photos et images présentes sur le site et dans tous les supports de communication relatifs au produit ne montrent pas d'images de personnes qui consomment le produit, et nullement avant ou pendant l'exercice d'un sport.

Nulle part des images ne montrent des personnes qui obtiennent de meilleures performances physiques suite à la consommation du produit. Nulle part sur le matériel de communication il n'est mentionné ou montré que sa consommation a un effet positif sur les performances sportives. Le but de la communication sur la Pure Blonde n'est nullement de montrer une relation de cause à effet entre la consommation et de meilleures performances sportives. Lors de son lancement, il a même été clairement déclaré que: « La bière a été conçue pour les consommateurs avec un style de vie actif qui trouvent dans la Pure Blonde un désaltérant idéal pour se détendre après leur performance sportive. ». On peut donc difficilement supposer que la communication fait référence à des performances sportives positives résultant de la consommation de la Pure Blonde.

Les sportifs qui sont montrés représentent le groupe cible et l’atmosphère de Pure Blonde, c’est-à-dire des personnes ayant un mode de vie actif qui souhaitent profiter d’une bière faible en calories et peu alcoolisée après le sport.

« A la santé de votre effort » est le slogan de Pure Blonde. Pour le groupe cible, le sport actif est une partie essentielle de son mode de vie, tout comme les moments sociaux après l'entraînement. C'est à ceci que le produit offre une réponse avec des caractéristiques telles que moins de calories et un faible pourcentage d'alcool. Par la suite, les sportifs peuvent trinquer avec Pure Blonde à l'effort déjà accompli avec « A la santé de votre effort ». Ce slogan fait référence à la consommation après le sport. On trinque à l'effort déjà accompli. On ne renvoie d'aucune manière à une relation de cause à effet entre la consommation du produit et des performances sportives positives. Dans les vidéos, on voit qu'un effort sportif est chaque fois terminé. Les sportifs déposent leur matériel sur le sol. Chez l’homme et la femme, on voit la transpiration de l’effort. Cela montre qu'ils ne viennent pas de commencer à exercer le sport mais que l'effort a été fait. Ils ont fourni l'effort. Ensuite suit la Pure Blonde, comme élément de l'habitude de se retrouver après le sport. Sur la base des motifs susmentionnés, l'annonceur est donc d'avis que l'article 9 de la Convention Alcool n'a pas été violé par la publicité en question.

Décision du Jury

Le Jury a examiné la publicité en question en tenant compte des arguments des parties concernées et dans le cadre de la Convention en matière de publicité et de commercialisation des boissons contenant de l’alcool (ci-après : la Convention).

Le Jury a pris connaissance des publicités auxquelles la plainte se réfère.

Il a constaté que les affiches et les vidéos en question montrent d’un côté des sportifs et de l’autre une image du produit en question et qu’elles ne montrent pas de personnes qui consomment des boissons alcoolisées.

Il est d'avis que le simple fait que des sportifs apparaissent dans les publicités examinées ne constitue pas en soi une violation de la Convention.

Il est également d'avis que le slogan « A la santé de votre effort », qui peut être considéré ici comme se référant à un effort déjà fourni et non à un effort sportif encore à fournir qui serait facilité ou amélioré par l'utilisation du produit promu, n'indique pas non plus qu'il y aurait une relation de cause à effet positive entre la consommation du produit promu et les performances sportives.

Le Jury a dès lors estimé que les publicités en question ne suggèrent pas que la consommation de boissons alcoolisées influence positivement les performances sportives et ne sont donc pas contraires à l'article 9 de la Convention.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.