123 MULTIMEDIA - 19/02/2004

Annonceur: 
123 MULTIMEDIA
Produit/Service: 
Logos et sonneries
Média: 
Magazine
Critères d'examen: 
Représentation de la personne/dignité humaine
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Jeudi, 19 février 2004
Description de la publicité

Une annonce présente plusieurs logos, fonds d'écran et sonneries à commander par téléphone ou par sms. Plusieurs logos représentent des femmes nues et certains logos ont été couverts par un panneau « sens interdit ».

Motivation de la plainte

Cette publicité est choquante, elle montre des femmes nues dans des positions plus qu'indécentes pour des enfants. Quel est l'intérêt d'étaler cela dans des journaux consultés par toute la famille !

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il convient de repositionner cette publicité dans le contexte plus général de la revue en question qui s'adresse à un public principalement adulte. Il a souligné qu'il estime que les logos mis en cause ne présentent aucun caractère violent ou choquant et que tous les logos réservés à un public adulte sont systématiquement masqués par un panneau « sens interdit », de telle sorte que les images ne peuvent en aucun cas êtres vues par un public mineur. Il a également précisé que des nouvelles publicités sont prévues qui s'adressent à un public plus large et qui ne présenteront aucun logo de ce type.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que :
- certains logos ne sont pas suffisamment masqués et comportent des représentations pouvant être perçues comme choquantes et indécentes. Il a estimé que ces logos peuvent être considérés comme une atteinte à la dignité humaine, ce qui est contraire à l'art. 4 du code CCI.
- la publicité ne répond pas au code de conduite SMS et MMS Premium et Bulk qui stipule que

les polices de caractères relatives aux prix devront être supérieures ou égales à un tiers des polices de caractères utilisées pour le numéro court,
les données relatives aux prix doivent être présentées dans le sens horizontal,
les indications de prix ne peuvent figurer en bas de page ou verticalement sur les côtés latéraux

En conséquence, le Jury a recommandé à l'annonceur de modifier l'annonce en question, en supprimant les logos susmentionnés, en la rendant conforme aux dispositions du code et entre-temps de ne plus la diffuser en Belgique.

Suite

L'annonceur a confirmé que l'annonce en question n'est plus diffusée en Belgique.