Delhaize 20-09-2021: Décision de modification/arrêt

Adverteerder / Annonceur: DELHAIZE

Product-Dienst / Produit-Service: Delhaize

Media / Média: Internet (Facebook)

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le post sur la page Facebook de l’annonceur contient en haut le texte suivant : « Hanne Claes, championne olympique du 400m, nous a partagé l’assiette idéale selon elle ! Découvrez-la ici ». En dessous, une photo de l’athlète avec le texte « Hey Hanne, de quoi est composée ton assiette ? »
En dessous, un lien vers le site de l’annonceur pour plus d’informations avec le texte « Delhaize.be – Découvrez l’assiette idéale de Hanne – Pour récupérer des forces ».

Klacht(en) / Plainte(s)

Le plaignant a souligné que l’annonceur présente une certaine Hanne Claes comme « Championne Olympique du 400m », alors qu’il n’en est rien. Cette athlète n’a d’ailleurs même jamais fait un seul Top 3 ni aux JO, ni aux championnats du monde ou d’Europe. Selon lui, l’annonceur crée ici un effet d’accroche sur base d’un mensonge et c’est totalement contraire à l’éthique.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Beslissing tot wijziging/stopzetting
Décision Jury de première instance: Décision de modification/arrêt

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a pris connaissance de la plainte selon laquelle la publicité présente Hanne Claes comme « championne olympique du 400m » alors que ce n’est pas le cas.

Suite à la réponse de l’annonceur, il a bien pris note du fait que sur d’autres supports de la campagne d’été « Mangez et bougez comme un champion », le palmarès de Hanne Claes est détaillé et qu’elle a notamment été championne de Belgique du 400 m en 2020 et sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Tokyo auxquels elle a brillamment participé en 2021. Il a également noté que l’annonceur a voulu mettre en avant ces deux qualités et que suite à la plainte, il a changé le texte en français en « athlète olympique » (la version en néerlandais était : « kampioen » et n’était donc pas concernée par la plainte).

Le Jury est d’avis que la manière dont le post Facebook concerné présente Hanne Claes peut prêter à confusion malgré les informations disponibles sur les autres supports de la campagne en question.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a estimé que la publicité en question est de nature à pouvoir induire le consommateur moyen en erreur sur ce point, ce qui est contraire aux articles 4 et 5 du Code de la Chambre de Commerce Internationale (Code ICC).

Sur la base des dispositions susmentionnées, le Jury a dès lors demandé à l’annonceur de modifier la publicité et à défaut, de ne plus la diffuser.

A cet égard, le Jury a bien noté que l’annonceur a spontanément déjà adapté la publicité concernée.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.

autres décisions