ZONZOO BELUX – 19/01/2010

Description de la publicité

Le spot montre un homme et une femme au restaurant. Le serveur apporte l’addition.
L’homme : « Ah oui ».
La femme: « Non, laisse c’est pour moi » (avec un clin d’œil, elle dépose son GSM et celui de l’homme sur l’addition).
Voice-over: « Il existe à présent un moyen simple de gagner de l’argent avec votre téléphone mobile ».
La femme: “Zonzoo” (elle fait claquer ses doigts et les GSM se changent en billets pour un montant de 200 euros).
Voice-over: “Zonzoo vous offre jusqu’à 200 euros pour votre GSM usagé et les frais d’expédition sont gratuits (logo de Zonzoo + www.zonzoo.be). De plus, Zonzoo verse directement l’argent sur votre compte bancaire. En un clin d’œil, sur Zonzoo.be » (Le logo est remplacé par 3 GSM qui se changent en euros sur un claquement de doigts).

Motivation de la plainte

Selon le premier plaignant, le consommateur est attiré vers le site dans la perspective de pouvoir payer l’addition d’un restaurant avec deux anciens GSM. Mais une fois sur le site, on ne reçoit que quelques euros pour la majorité des GSM. Il faut déjà vendre un GSM récent de 300 à 400 euros pour recevoir plus de 50 euros. Selon le plaignant, c’est de la publicité trompeuse parce que les GSM dans le film valent chez eux peut-être 10 euros et dans le film ils donnent l’impression que ces deux GSM valent plus de 150.

Selon un autre plaignant on montre pendant la dernière scène un GSM Nokia 6100 qui est changé en 80 euros (1 billet de 50 + 1 billet de 20 + 1 billet de 10). Il a essayé de vendre son Nokia 6100 sur le site www.zonzoo.be et ils ne lui donnent pas 80 euros mais 0 euros. Leur réponse est la suivante :"Votre GSM (Marque Nokia Modèle 6100) est malheureusement trop ancien et nous ne pouvons pas l'acheter. Vous pouvez nous envoyer votre GSM et Zonzoo assurera gratuitement son recyclage."
Le plaignant dit qu’il n’est pas le seul dans ce cas. Selon lui, il s’agit de tromperie et il demande donc d’arrêter cette publicité mensongère.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que la publicité a pour but de sensibiliser les consommateurs au fait que leur téléphone mobile a encore une valeur financière, environnementale et caritative. La valeur financière des modèles spécifiques change en fonction de l’offre et de la demande sur le marché d’occasion et au cours du temps. En développant cette publicité, l’annonceur a explicitement réalisé que cette valeur doit être soigneusement montrée. C’est aussi pour cette raison que le point de départ est que les téléspectateurs doivent le moins possible établir une relation directe entre les appareils montrés et une valeur financière concrète. Notamment parce qu’on pourrait créer des attentes erronnées à l’égard de la valeur d’un appareil individuel. C’était l’intention explicite d’aborder ceci très soigneusement. À cet effet, on a pris entre autres les mesures suivantes:
• Les téléphones se transforment en argent par une sorte de truc magique qui doit clarifier que ce n’est pas une situation réelle. Le claquement des doigts fait référence à un geste de la série Tita Tovernaar et est utilisé deux fois quand les téléphones se transforment en argent. Ceci est accentué avec la ‘formule magique’ Zonzoo et l’expression exagérée du garçon.
• On ne transfère pas d’argent ou de téléphone entre des personnes car cela pourrait suggérer que le téléphone est un moyen de paiement concret.
• Il est indiqué qu’il s’agit d’un montant jusqu’à 200 euros. Le téléphone avec la valeur la plus élevée sur le site de Zonzoo a pour le moment une valeur de plus de 200 euros.
• Les trois téléphones montrés à la fin ont été choisis pour leur valeur. Il s’agit d’un Nokia N95 8GB, d’un Nokia 2610 et d’un Nokia 6100 avec une valeur respective de €99,30, €3,20 et €0,00. À l’époque de la création de cette publicité (septembre 2009), ces trois montants étaient considérablement plus élevés. On montre ainsi une série d’appareils et un des téléphones a expressément une valeur plus élevée que les 80 euros montrés. Après considération interne, l’annonceur a choisi de ne pas montrer différents montants parce qu’on suggérerait ainsi que le montant montré est la valeur réelle de l’appareil, ce qui ne peut pas être garanti vu les prix variables.
• Sur le site, on ne montre pas seulement des appareils récents chers. Il s’agit d’une large gamme d’appareils dont quelques modèles peuvent avoir plus de 5 ans. En outre, on indique pour environ 1000 modèles la valeur précise du modèle spécifique. Les consommateurs peuvent rapidement trouver les modèles grâce à une fonctionnalité de recherche aisée, qui montre clairement le prix. Ce prix est confirmé explicitement dans un mail de confirmation. Le consommateur peut ensuite facilement (et gratuitement) annuler la vente en n’envoyer pas le téléphone.
• Dans la plainte, on dit que les appareils valent une fraction de la valeur indiquée. Il s’agit d’appareils d’occasion et il est difficile d’indiquer la valeur de ces appareils par rapport aux nouveaux appareils. Concernant la manière de fixer le prix, il faut formuler trois remarques:
o Il n’y a pas d’exigences strictes concernant l’état dans lequel doit être l’appareil. L’appareil n’est pas acheté uniquement quand l’écran est cassé, si l’appareil ne fonctionne plus ou si la batterie manque. Ceci signifie que dans tous les autres cas, même les appareils qui ont été utilisés intensivement pendant des années sont repris aux prix montré. Quand un client offre un appareil qui vient directement du magasin, le prix offert par Zonzoo est évidemment beaucoup plus bas que le prix d’achat. Ceci est également le cas pour beaucoup de produits et ne peut pas être considéré comme trompeur. Pour un appareil utilisé intensivement pendant 3 ans, il se peut très bien que le prix est meilleur que ne le justifie l’état de l’appareil.
o Une autre comparaison avec des sites de vente en ligne comme Kapaza, Ebay, etc. La comparaison des prix est partiellement fautive parce qu’un consommateur doit faire plus d’efforts pour une transaction sur un site de vente; le plus souvent il doit encore être en possession de tout le matériel comme le chargeur, le software et le mode d’emploi; l’envoi doit encore être payé et le vendeur peut être responsable si le produit livré ne fonctionne pas bien. Néanmoins, à l’égard des prix sur Kapaza on peut dire que:
 Pour des appareils plus chers, le consommateur peut souvent obtenir plus d’argent sur les sites de vente. Les montants demandés ne sont d’ailleurs souvent pas les prix de vente réels.
 Pour la catégorie moyenne, les prix sont quasi les mêmes.
 Dans la catégorie moins chère, des appareils sont peu offerts et vendus sur des sites de vente et le prix de Zonzoo est donc mieux.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot montre des modèles de GSM reconnaissables qui sont chaque fois transformés en billets. Dans la dernière scène, on montre trois modèles de GSM différents qui se transforment tous les 3 dans le même montant (80€: billet de 50€ + billet de 20€ + billet de 10€).

Le Jury est d’avis que la façon de présenter la transformation en argent dans le spot est en effet de nature à faire croire au consommateur qu’il peut obtenir pour chaque GSM un montant raisonnable, bien qu’en réalité certains modèles (dont un montré dans le spot) rapportent 0 euros. Cette manière de présenter les choses est donc trompeuse et contraire aux art. 94/6 et 94/7 de la loi sur les pratiques du commerce et aux art. 3 et 5 du code de la Chambre de Commerce Internationale. Le Jury a donc demandé à l’annonceur de modifier cette publicité et entre-temps de ne plus la diffuser.

À cet égard, le Jury a noté que la publicité est entre-temps terminée et que l’annonceur s’engage à modifier le spot en cas de rediffusion dans le futur.

Dans ce but, le Jury a également attiré l’attention de l’annonceur sur l’art. 178ter du Code Pénal qui stipule qu’il est interdit d’utiliser un signe monétaire ayant cours légal en Belgique ou à l’étranger comme support d’un message publicitaire.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:ZONZOO BELUX
Produit/Service:Zonzoo
Média:TV
Critères d'examen:Véracité, Légalité
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 19/01/2010