VRT – 26/07/2011

Description de la publicité

Le spot TV montre un jeune homme engagé pour un job d’été dans une imprimerie. Il dit : « Hey, ik ben den Dimmi en deze zomer luister ik MNM vanop mijn vakantiejob.” Durant son travail, il est accompagné de deux danseuses vêtues d’un short court et d’un haut de bikini.
Voix féminine: « Maak van je zomer een echte hit. Wil jij ook je eigen videoclip op TV? Surf naar MNM.be en vertel ons waar jij deze zomer luistert.

Motivation de la plainte

Le spot TV montre un clip vidéo dans lequel un jeune homme, tel un grand mâle, est entouré de danseuses assez dévêtues, lascives et soumises. Bien que ce type de clips vidéo était, il y a quelques temps, très populaire sur des chaînes musicales, de telles images misogynes et sexuellement chargées n’ont pas leur place sur une chaîne de télévision familiale comme Eén. En outre, de telles images dans lesquelles la femme est montrée de façon abusive – sans aucun lien avec le contexte – afin de promouvoir un produit, n’ont pas leur place dans la société actuelle. Par ailleurs, la chaîne Eén doit partiellement remplir un rôle d’exemple, ce qui aggrave encore la nature des faits.

Le plaignant était personnellement choqué de voir une telle publicité, dans laquelle:
- La femme n’est présentée que comme un pur objet sexuel,
- La femme est représentée comme étant complètement soumise à l’homme,
- il n’y aucune nuance concernant la place de la femme dans la société.

Par ailleurs, cette publicité s’adresse à un groupe cible limité et ne tient nullement compte d’autres groupes cibles (femmes, enfants, ...). Le même type de publicité, mais avec des danseurs peu habillés autour d’une femme, aurait permis de contourner le problème et de mettre une note d’humour.

Ce film publicitaire témoigne d’une brutalité et d’une impolitesse qui ne devraient pas être tolérées dans le secteur de la publicité.

Position de l'annonceur

Le spot tv sur le job d’été de l’auditeur s’inscrit dans le cadre d’une série de spots qui montrent où et quand on écoute MNM. L’approche est d’opter pour une parodie des clips vidéo. C’est la raison pour laquelle plusieurs éléments ont été exagérés. L’intention n’était pas de faire des images misogynes. Pas plus d’effrayer les téléspectateurs. Il doit ressortir de l’ambiance qu’il est encore plus amusant pour le personnage (l’auditeur) d’écouter MNM.
L’annonceur a précisé qu’à l’occasion de l’évaluation de ces spots TV, il tiendra certainement compte de cette remarque.

Décision du Jury

Le Jury a constaté qu’il s’agit d’une parodie des clips vidéo qui a été réalisée d’une manière humoristique.

Compte tenu de ce contexte, le Jury a estimé que ce spot TV n’est pas de nature à être perçu comme étant misogyne, et ne porte pas atteinte à la dignité de la femme.

A défaut d’infraction aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:VRT
Produit/Service:MNM
Média:TV
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 26/07/2011