TLI – 16/03/2010

Description de la publicité

Le spot TV montre une femme en tenue légère.
Voix féminine : « Vurige vrouwen hebben zin in een heet avontuurtje met jou », suivi par la mention du numéro de téléphone et le prix.

Motivation de la plainte

Le plaignant se demande où se trouve l’éthique. Autour de 0.30 heures, d’abord une publicité sexuelle et ensuite une publicité pour pampers avec des bébés. Le plaignant trouve ceci un scandal et une dégradation des mœurs.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que chaque spot est transmis à la chaîne préalablement pour accord et si le spot ne satisfait pas aux exigences de la chaîne, ce spot n’est pas diffusé. Il a confirmé que le spot est diffusé après minuit.

Suiteà la demande du Jury concernant la non mention de l’identité/adresse géographique, l’annonceur a communiqué que le code de conduite relatif à l’offre de certains services par le biais des télécommunications prévoit seulement une obligation de mentionner le tarif par minute. Il a communiqué que si quelqu’un veut connaître son identité, il doit simplement appeler le service client de Belgacom, Proximus, Mobistar ou Base et demander à qui le numéro de téléphone mentionné dans le spot TV appartient et il reçoit immédiatement ces données.

Décision du Jury

D’emblée, le Jury a souligné que sa compétence se limite au contenu du spot publicitaire en question et qu’il n’est pas compétent pour la composition/l’ordre des messages publicitaires diffusés dans une séquence publicitaire.

Le Jury a constaté que le spot contient un message de type érotique pour promouvoir une ligne d’appel pour adultes. Le spot mentionne le numéro de téléphone (numéro 0907) et le prix (1,50€/minute).

Compte tenu du fait que ce spot est diffusé après minuit, qu’on utilise le bon préfix et qu’on mentionne le prix pour les appels (1,50€/minute), le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler à ce sujet.

D’autre part, le Jury a constaté que la publicité ne mentionne pas l’identité de l’annonceur, ce qui est contraire à :
- l’art. 94/6 §1,6°, l’art. 94/7§4,2°, l’art. 78§1,1° de la loi sur les pratiques de commerce (LPC)
- l’art ; 10 des dispositions générales du code de la Chambre de Commerce International (ICC).

Le fait que le code de conduite relatif à l’offre de certains services par le biais des télécommunications ne mentionne pas cette exigence de la loi sur les pratiques de commerce et du code de la Chambre de Commerce Internationale n’y change rien.

Sur base des dispositions mentionné ci-dessus (LPC, ICC), le Jury a demandé à l’annonceur de modifier ce spot en la rendant conforme à ces dispositions et à défaut de ne plus diffuser ce spot.

L’annonceur a confirmé qu’il respectera la décision du Jury.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:TLI
Produit/Service:Services d'appel
Média:TV
Critères d'examen:Légalité, Décence et bon goût
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 16/03/2010