TELENET – 27/05/2008

Description de la publicité

Un spot tv montre un père qui tente de donner le biberon à son bébé. Le bébé ne veut pas boire et pleure. Le père s’installe alors devant son ordinateur et montre au bébé un dessin animé. Le bébé continue à pleurer. Le père télécharge ensuite une musique douce. Le bébé pleure de plus belle. Le père soupire et, après réflexion, appuie sur la touche Enter. Le bébé regarde l’ordinateur attentivement et sourit en voyant une poitrine nue à l’écran. Le bébé met alors le biberon en bouche et le boit.

Texte : “Draadloos en supersnel surfen via de kabel van Telenet” et logo de l’annonceur.

Dans un rectangle jaune, texte : “GRATIS draadloze installatie t.w.v. 224 euro – 0800 666 55 telenet.be of ga naar je telenet dealer”.
En dessous, en petits caractères, les conditions de l’offre.

Motivation de la plainte

Même si l’image de la femme nue n’a, en tant que telle, aucune connotation sexuelle, cette représentation présente, dans ce contexte, un accent sexuel. Etant donné qu’il ne s’agit pas de promouvoir un produit internet, la première impression est qu’il est habituel chez les hommes de rechercher des photos de nu sur internet. L’homme permet à son enfant mineur de regarder ces photos de nu. Montrer des photos de nu d’adultes à des enfants peut être interprété de manière très négative.

Il semble que l’enfant a dû pleurer longtemps et inutilement lors du tournage de ce spot TV.

Position de l'annonceur

L’annonceur a estimé que ces plaintes ne sont pas fondées.

Concernant les pleurs du bébé, il a insisté sur le fait qu’il va de soi que l’intérêt du bébé a été fortement pris en considération.

Il a également fait valoir que le spot n’enfreint aucune disposition légale et encore moins celles du Code ICC.

Le fait de montrer une poitrine nue à un bébé présente évidemment un lien avec l’association qui est faite avec l’allaitement, ce qui incite le bébé à boire son biberon. Le consommateur moyen le comprendra sans aucun doute et reconnaîtra le ton humoristique du spot TV. Il ne peut donc être nullement question d’une image indécente, obscène, humiliante ou dégradante.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que dans ce spot, la représentation de la poitrine est liée à l’allaitement. Il est donc d’avis que dans ce contexte, ces images ne peuvent être perçues comme obscènes, indécentes ou irresponsables et ne sont pas non plus de nature à porter atteinte à la dignité de la femme.

Concernant les pleurs du bébé, le Jury a pris note du fait que les intérêts du bébé ont été fortement pris en considération durant les tournages.

En ce qui concerne le texte en petits caractères figurant en bas de l’écran à la fin du spot, le Jury a constaté que celui-ci n’est pas suffisamment lisible dans la version dont il dispose. Le Jury a noté que le spot en sa possession n’est pas de bonne qualité et a donc demandé à l’annonceur de lui envoyer une nouvelle version. Le Jury a attiré l’attention de l’annonceur sur le fait que le consommateur doit pouvoir prendre totalement connaissance des conditions exprimées. Celles-ci doivent être suffisamment lisibles dans des conditions normales de lecture et doivent donc être mentionnées dans une taille de caractère suffisamment grande. La durée de son apparition doit permettre au consommateur de lire l’entièreté de l’information exprimée sans qu’il ne doive attendre la prochaine diffusion de la publicité pour en prendre entièrement connaissance.

L’annonceur a communiqué à nouveau le spot. Le Jury a constaté que le texte en petits caractères en dessous est lisible et a donc estimé n’avoir aucune autre remarque à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:TELENET
Produit/Service:Installation gratuite sans fil
Média:TV
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 27/05/2008