TELENET – 01/09/2009

Description de la publicité

Le spot montre des éléphants avec, pendant une seconde, une image d’Evi Hanssen nue. Voix off: " De olifant is een indrukwekkend zoogdier, maar niet zo indrukwekkend als Evi Hanssen. Als u binnen enkele ogenblikken op pauzeren drukt, kan u haar naakt zien. Dat is ongeveer nu. Wie een Digicorder van Telenet heeft, geniet nu van Evi Hanssen. De rest wil waarschijnlijk terugspoelen, maar helaas heeft u ook daar een Digicorder voor nodig. Programma's pauzeren, terugspoelen en opnemen: Je kan meer met digitale tv van Telenet. Kies voor een HD Digicorder voor 8 euro per maand. Bel 0800 66 840".

Motivation de la plainte

Les plaignants trouvent que Telenet continue à tromper le consommateur moyen. Cette fois, en faisant un spot publicitaire qui prétend qu’on a besoin d’un Digicorder Telenet pour pouvoir arrêter les programmes, les rembobiner ou les enregistrer. Rien n’est moins vrai. Tous ceux qui sont un peu au courant de l’électronique moderne savent que chaque magnétoscope, disque dur ou centre media dispose également de ces fonctions. Telenet ne peut donc pas prétendre qu’on a besoin d’un Digicorder Telenet et que « le reste », qui n’a pas de Digicorder, ne peut « malheureusement » pas bénéficier de ses fonctions et de ses avantages.
Il est clair qu’il y a assez de fabricants qui produisent des appareils avec des fonctions similaires ou même plus de fonctionnalités. Ces appareils sont tout à fait compatibles pour la télévision analogue et pour un nombre limité de canaux digitaux. Telenet essaie de limiter l’utilisation des appareils d’enregistrement alternatifs en utilisant un chiffrement lié exclusivement à leur propre Digicorder. On peut donc dire que, en sus de la publicité trompeuse, Telenet utilise d’autres moyens pour décourager l’utilisation des appareils d’enregistrement alternatifs en vue d’obtenir un monopole sur le câble digital avec une exclusivité pour leur propre Digicorder. Le libre choix des appareils d’enregistrement est donc consciemment compliqué par Telenet.

Position de l'annonceur

Le spot TV montre une partie d’un documentaire sur la nature avec une image d’Evi Hanssen. Le plaignant prétend que Telenet trompe les consommateurs.
Rien n’est moins vrai :
-Il s’agit ici d’un spot TV ludique concernant la TV Digitale de Telenet.
-En utilisant un Digicorder de Telenet, vous pouvez arrêter l’image d’Evi Hanssen, la rembobiner et l’enregistrer.
-Telenet n’affirme pas que ceci est « exclusivement » possible avec le Digicorder de Telenet.
-Telenet veut intéresser le téléspectateur analogique à la TV Digitale.
-Il y a bien sûr d’autres appareils qui ont une fonctionnalité pour arrêter, rembobiner et enregistrer. Telenet ne le nie pas et ne le prétend pas non plus dans le spot TV.

Pour faire la comparaison avec d’autres publicités TV du même genre : si par exemple Miele fait une publicité pour un aspirateur silencieux, le consommateur sait bien qu’il y a également d’autres aspirateurs silencieux sur le marché.

Telenet est donc d’avis que la publicité n’est pas trompeuse et que cette publicité souligne uniquement d’une manière ludique une des nombreuses possibilités de la TV digitale avec le Digicorder.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot TV montre des éléphants et une brève image d’Evi Hanssen (nue).

Le Jury a également constaté que la voix-off dit entre autres: “De olifant is een indrukwekkend zoogdier, maar niet zo indrukwekkend als Evi Hansen. Als u binnen enkele ogenblikken op pauzeren drukt, kan u haar naakt zien. Dat is ongeveer nu. Wie een Digicorder van Telenet heeft, geniet nu van Evi Hansen. De rest wil waarschijnlijk terugspoelen, maar helaas heeft u ook daar een Digicorder voor nodig.”.

Le Jury est d’avis que la formulation de la dernière phrase fait clairement référence à un produit spécifique de Telenet (Digicorder) auquel une caractéristique exclusive est liée (rembobiner).
Vu que d’autres appareils disposent également de cette caractéristique et donc pas uniquement le Digicorder de Telenet, le Jury est d’avis que l’affirmation à cet égard dans le spot est trop absolue et de nature à tromper le consommateur.

Cette publicité est donc contraire à l’art. 94/6 LPC et aux art. 3 et 5 du Code ICC

Le Jury a également regardé le spot à la lumière des principes de la concurrence loyale telle qu’ils sont généralement admis dans les relations commerciales. A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

Concernant l’utilisation d’une image nue d’Evi Hanssen, le Jury est d’avis que le spot ne contient pas d’éléments immoraux ou indécents.

Compte tenu de ce qui précède (infraction à l’art. 94/6 LPC et aux art. 3 et 5 du code ICC), le Jury a demandé à l’annonceur de modifier cette publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

L’annonceur a décidé de ne pas interjeter appel mais n’est pas d’accord avec la décision du Jury de première instance. Il a précisé que le spot n’était plus diffusé.

L’annonceur a communiqué un nouveau spot. Le Jury a estimé ne pas devoir formuler de remarques dans la mesure où, contrairement au premier spot, les affirmations ne sont pas énoncées de manière explicite.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:TELENET
Produit/Service:Digicorder
Média:TV
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 01/09/2009