STIB – 08/12/2010

Description de la publicité

Une page du Journal Métro est consacrée à un encart publicitaire de la STIB. Une moitié de la page est un article de la STIB (STIB-mobilité à Bruxelles/Profitez des Plaisirs d’hiver avec la STIB). L’autre moitié de la page est une publicité de la STIB pour promouvoir ses appareillages « GO ».

Motivation de la plainte

Il n'est pas indiqué, comme cela est normalement la règle, la mention "publi-reportage ou publi-rédactionnel ou communiqué ou communication". Cela a pour effet de tromper le lecteur.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’annonce parue dans le Métro avec le titre ‘STIB – Mobilité à Bruxelles’ fait d’abord la promotion et communique des informations sur:
- le prix d’un ticket spécial pour se rendre aux ‘Plaisirs d’hiver’,
- les contrôles annoncés,
- la liste des revendeurs du réseau Shop et
- une exposition de photos sur les flancs d’un tram.
La deuxième moitié de l’annonce est consacrée à un visuel représentant un visage et faisant la promotion des GO pour le renouvellement des abonnements.

Le Jury est d’avis que la mise en page de cette annonce fait clairement apparaître qu’il s’agit d’une publicité. L’identité de l’annonceur est apparente. La totalité de l’annonce (textes + visuel) est entourée d’un même cadre noir. Le titre évoque clairement la STIB et la mobilité à Bruxelles et les textes font référence au réseau de vente de tickets ou d’abonnements de la STIB.

Le Jury a dès lors estimé que la totalité de la page en question forme clairement une publicité qui peut être distinguée en tant que telle et dont le caractère publicitaire apparaît instantanément.

Le Jury a également estimé que l’annonce en question n’est dès lors pas de nature à tromper le consommateur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

Ensuite, l’annonceur a communiqué que le contenu rédactionnel est utilisé afin de faire de la publicité pour la STIB ce qui est clairement indiqué et identifiable par le consommateur. La mention particulière et formelle “publi-reportage” n’est plus obligée ou nécessaire car il ressort clairement du contenu rédactionnel qu’on fait de la publicité pour la STIB. Le publi-réportage concerné de la STIB est conformément à l’article 91, 11° de la Loi relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur (6 avril 2010) et le publi-réportage n’est certainement pas trompeur.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:STIB
Produit/Service:Plaisirs d’hiver et GO
Média:Quotidien
Critères d'examen:Autres
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 08/12/2010