SARA LEE – 01/02/2006

Description de la publicité

Un spot TV avec une musique de fond rythmique montre une femme qui sort de sa voiture. Alors qu'elle se dirige vers sa porte d'entrée, son chat vient à sa rencontre. Elle prend le chat dans ses bras et lui caresse la tête. Ensuite, elle jette le chat par-dessus la haie et rentre chez elle. Elle y prépare du café de la marque. Quelqu'un sonne à la porte. Il s'agit du voisin avec le chat dans ses bras. Il lui donne le chat et un peu plus tard, ils se retrouvent ensemble dans le living en buvant du café.
Ensuite, logo Douwe Egberts + texte : “Il y a du Douwe Egberts dans l'air.”
On voit enfin l'homme à côté de la haie regardant sa montre. Tout à coup, le chat est à nouveau jeté par-dessus la haie, et l'homme le rattrape.

Motivation de la plainte

Cette publicité montre la violence à l'égard des animaux et est inacceptable.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il a la volonté d'agir conformément à l'éthique et à la législation. Pour dynamiser l'image de son produit, il a opté pour une communication plus osée qu'habituellement, sans vouloir choquer pour autant. Il a donc choisi une approche humoristique, surprenante en forme de clin d'œil. Il a expliqué qu'il n'y a eu aucune cruauté envers le chat. Les spots TV ont été réalisés par des professionnels habitués à travailler avec des chats et à tout moment le bien-être de ces animaux a été une priorité. Derrière la haie se trouvait une plateforme cachée, destinée à réceptionner le chat. Ce plateau arrivait pratiquement à la hauteur du dessus de la haie et le chat ne tombait donc pas de haut, contrairement à ce que le spot pourrait suggérer. En plus, le chat a été entraîné de façon optimale par ses maîtres pour cette séquence. Il n'y avait donc rien d'improvisé et le chat n'a pas été surpris par ce que l'on attendait de lui. Le miaulement du chat a été rajouté comme effet spécial pour augmenter l'impact du spot. Toutes les précautions ont donc été prises pour que le bien être du chat soit préservé. Il a rappelé que les chats sont des animaux habitués aux situations étonnantes ; ils courent et grimpent aux arbres, ils en redescendent, ils sont habitués à retomber sur leurs pattes,…
Il a également souligné que la femme prend soin de rassurer et de cajoler le chat avant de l'envoyer chez le voisin. Celui-ci prend également soin du chat en le ramenant et en le rendant à la femme. Pour accentuer le côté convivial et ôter les éventuels doutes quant au sort du chat après son passage de la haie, l'annonceur a déjà pris l'initiative de compléter le spot par une séquence finale montrant que le voisin l'attend pour le rattraper. Il a eu les félicitations d'une téléspectatrice pour cette séquence.

Décision du Jury

Compte tenu des informations communiquées quant au déroulement de l'enregistrement du spot, le Jury a estimé que la publicité en question n'est pas contraire à la législation relative à la protection et au bien-être des animaux. Il a également considéré que le caractère humoristique du spot empêche que cette scène soit perçue au premier degré. Cette publicité ne contient pas non plus d'incitation à se comporter de la même façon. A défaut d'infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

Annonceur:SARA LEE
Produit/Service:Douwe Egberts
Média:TV
Critères d'examen:Décence et bon goût
Initiative:Consommateur
Catégorie:Boissons
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 01/02/2006