PROCTER & GAMBLE – 06/10/2009

Description de la publicité

Le spot TV montre Roger Federer et Tiger Woods qui sortent d’une télévision dans un magasin. On voit ensuite un emballage de Gillette Fusion et les deux sportifs qui courent vers le produit en se bousculant dans les rayons pour être le premier à prendre le dernier emballage de l’étalage. Tiger Woods lance une balle de golf sur laquelle glisse Roger Federer. Tiger Woods attrape le produit mais Roger Federer le lui enlève en lançant une balle de tennis.
Après, on voit un écran orange avec le nom Gillette Fusion puis cinq lames de rasoir et Thierry Henri en train de se raser.
Voix-off : « Entrez dans le jeu avec Gillette Fusion. Cinq lames rapprochées qui vous donnent la sensation d’une peau moins irritée même lors d’un rasage à contre-poil. Adoptez le plus confortable des rasoirs Gillette. Fusion. »
Texte « Dramatisation vs MACH3 » et « Comparé à MACH3 Turbo. Sur base de préférences de consommateurs. Parmi les rasoirs manuels. »
Le spot montre ensuite Thierry Henri qui prend le paquet des mains de Federer.
Voix-off : « Essayer Gillette Fusion Gamer. Maintenant jusqu’à 50% de réduction. Gillette, la perfection au masculin ».
La dernière image montre le logo de Gillette et Thierry Henri poursuivi par Roger Federer et Tiger Woods.

Motivation de la plainte

On voit des vedettes sportives se projeter dans les rayons d'une grande surface commerciale et bousculer violemment les marchandises. Le plaignant trouve que ce genre de démonstration est préjudiciable vis à vis des jeunes.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que cette publicité a été développée au niveau européen et fait partie d’une série de communications mettant en scène trois sportifs de haut niveau, à savoir : Roger Federer, Tiger Woods et Thierry Henry. La publicité en question participe à la deuxième vague de communication et se focalise sur le rasoir Gillette appelé ‘ GAMER’.

L’intention derrière cette exécution originale (2 sportifs apparaissant sous une forme de ‘cartoon’) est évidemment d’intégrer l’idée de jeu vidéo dans le spot pour faire le lien avec le nom du rasoir, le ‘GAMER’ (‘joueur’). La première scène de la publicité montre d’ailleurs clairement qu’il s’agit d’un monde virtuel (personnages sortant d’écrans de télévision). D’autres éléments du spot attestent également du caractère purement fictif de la publicité : le magasin mis en scène est virtuel, la marque Gillette et le rasoir apparaissent à plusieurs reprises bien qu’il s’agisse d’un magasin de produits électroménagers qui ne vend habituellement pas ce genre d’articles.

L’annonceur ne pense pas avoir exagéré ou témoigné d’une quelconque insouciance dans la réalisation de cette publicité. Il est d’avis, au contraire, que le caractère ludique (échange d’une balle de tennis entre deux personnages de jeu vidéo, monde irréel) est évident et ne peut être interprété comme une incitation à la violence ou à tout autre comportement excessif de la part des jeunes.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot met en scène des sportifs renommés dans un contexte virtuel. Ils essaient chacun d’être le premier à prendre le dernier emballage du produit ‘Gillette GAMER’.

Tout d’abord, le Jury a pris bonne note du fait que l’annonceur dispose des autorisations nécessaires pour utiliser les images des sportifs mis en scène comme ambassadeurs de la marque Gillette.
Par ailleurs, le Jury est d’avis que la mise en scène est ludique et fait référence à un monde virtuel et que les jeunes ne risquent pas de s’identifier aux protagonistes dans le monde réel.

Le Jury est d’avis qu’il ressort de la responsabilité de l’annonceur de ne pas sembler cautionner de comportements violents mais a estimé que, dans le cas d’espèce, la responsabilité sociale n’était pas compromise.

Vu ce qui précède, le Jury a estimé que ce spot TV n’est pas de nature à inciter les jeunes à avoir un comportement violent ou dangereux.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:PROCTER & GAMBLE
Produit/Service:Gillette
Média:TV
Critères d'examen:Responsabilité sociale
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 06/10/2009