PABO – 08/06/2010

Description de la publicité

L’e-mailing mentionne ce qui suit :
Is dit uw geluksdag? Het zou zomaar kunnen. U krijgt vandaag namelijk de unieke en eenmalige kans om onze kluis te openen en er vandoor te gaan met een fantastisch LCD-topgeschenk! Helemaal GRATIS bij uw bestelling! Enkele toppers met LCD scherm die op dit moment in de kluis liggen zijn:
-een super de luxe LCD TV
-een digitale compactcamera
-een GSM met LCD touchscreen
-een SIM card reader
Rode knop met [Klik hier]
Als u op de rode button hierboven klikt, ontdekt u uw geheime kluiscode en hiermee kunt u direct controleren of de kluis met LCD-geschenken voor u open gaat.

Motivation de la plainte

Pabo a déjà été condamné par le JEP pour les mêmes faits.
Le plaignant a à nouveau reçu une pareille publicité trompeuse.
Selon les instructions, on reçoit un cadeau lcd qui est ajouté à la commande mais ce n’est pas vrai. Seul celui qui commande le plus reçoit un cadeau.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que l’affirmation du plaignant selon laquelle aucun cadeau LCD n’aurait été ajouté à la commande n’est pas correcte au niveau de la pertinence et des faits. L’action ‘Kluisactie’ est une action-cadeau où toute personne qui effectue une commande a droit à un cadeau LCD.

Il est clairement mentionné dans les instructions et dans les conditions d’attributions détaillées comment fonctionne cette action. Il est écrit qu’une commande (sans obligation d’achat) est une condition pour recevoir un cadeau et que les différents cadeaux seront attribués sur base du montant d’achat.

L’annonceur est d’avis que cette plainte est dénuée de tout fondement. Peut-être que le plaignant n’a pas reçu de cadeau avec sa commande. Dans ce cas, l’annonceur examinera comment ça a pu arriver et y remédiera.

Après que le JEP ait communiqué à l’annonceur les coordonnées du plaignant, avec son autorisation, l’annonceur a communiqué ses remarques sur ce qui s’est passé récemment entre le plaignant et Pabo :
 Le 14 janvier, le plaignant a effectué une commande via Internet sur base du catalogue avec l’action LCD qui lui avait été envoyé. Le code 1401 qu’il a utilisé, lui donne droit à un SIM card reader, qu’il n’a pas reçu. L’annonceur s’en est excusé et a promis de rectifier ceci le plus vite possible.
 Le 1er avril, le plaignant a reçu l’action en ligne ‘vacances’. Pour la plupart de ceux qui ont effectué une commande, on a réservé un chèque vacances gratuit. Le plaignant n’a pas réagi à cette action et ne reçoit dès lors pas de cadeau.
 Le 6 mai, le plaignant a reçu par e-mail l’action ‘Kluisactie’. Cette action est la version en ligne de la version papier que le plaignant avait reçue en janvier. Pour la plupart de ceux qui ont effectué une commande, on a réservé le même SIM card reader que celui de l’action de janvier. Le plaignant n’a pas non plus réagi à cette action en ligne et ne reçoit donc pas de cadeau.

En conclusion, l’annonceur a communiqué ce qui suit :
PABO a fait une erreur en n’envoyant pas le cadeau auquel le plaignant a droit sur base de sa commande. Il a affirmé que ceci n’est pas sa méthode de travail normale mais là où des gens travaillent, de pareilles choses se produisent malheureusement encore toujours. Il déplore le cours des événements et surtout le fait qu’il n’a pas réussi de répondre à la question/plainte de ce client en première instance. L’annonceur a confirmé qu’il a immédiatement demandé d’envoyer le SIM card reader au plaignant.

Décision du Jury

D’emblée, le Jury a constaté ce qui était mentionné dans l’ e-mailing et après le clic (page avec le code secret du coffre) (voir description ci-dessus).

Le Jury a ensuite pris connaissance des conditions d’attribution et a constaté que les 6 premiers cadeaux LCD (Sony flatscreen, caméra vidéo, appareil photographique, radio-réveil, téléphone, station météorologique) sont attribués aux personnes qui achètent pour le montant le plus élevé chez PABO entre le 01.01.2010 et le 30.06.2010. Le LCD Sim Card Reader est attribué à tous les autres dont le code d’action de 4 chiffres 3791 est envoyé et reçu par PABO entre le 01.01.2010 et le 30.06.2010.

Le Jury est d’avis que cette publicité est trompeuse pour les raisons suivantes :

Cette publicité donne l’impression que le consommateur recevra avec sa commande un des 7 cadeaux, bien qu’en réalité les 6 premiers cadeaux soient réservés aux les clients qui font la commande la plus haute. La présentation générale et le contenu de l’e-mailing suscitent un faux espoir concernant les 6 premiers cadeaux. Les conditions pour pouvoir revendiquer les six premiers cadeaux ne sont communiquées que sur une autre page (après avoir cliqué sur les conditions d’attribution) et dans de petites caractères. À ce sujet, le Jury a noté que la durée de l’action (du 01.01.2010 au 30.06.2010) est de 6 mois, dont ont peut déduire que les six premiers cadeaux ne seront pas ajoutés à la commande ainsi que néanmoins mentionné dans la publicité. Ajouter le cadeau à la commande vaut donc seulement pour le septième cadeau, puisque pour déterminer qui a acheté pour le montant le plus élevé, l’action doit être terminée (le 30.06.2010).
Le Jury a en outre constaté qu’il est indiqué tant dans le courrier de l’annonceur que dans les conditions d’attribution qu’il n’y a pas d’obligation d’achat. Vu que les six premiers cadeaux sont attribués uniquement aux commandes les plus élevées et que la période prévue est de 6 mois (du 01.01.2010 au 30.06.2010), le Jury a noté que le période pour renoncer à l’achat dans le cadre de la vente à distance est déjà écoulée dans ce cas et qu’il y a dès lors bien une obligation d’achat pour pouvoir revendiquer un des six premiers cadeaux.

Vu ce qui précède et sur base des articles 88 et 90 §1-§2 de la loi du 6 avril 2010 relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur et des articles 3 et 5 du code de la Chambre de Commerce Internationale, le Jury a demandé à l’annonceur de ne plus diffuser cette publicité.

L’annonceur a communiqué qu’il a une opinion totalement différente que celle du JEP en ce qui concerne l’impression évoquée par l’e-mailing, mais qu’il respectera la décision du Jury.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:PABO
Produit/Service:cadeau LCD
Média:E-mailing
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 08/06/2010