NECKERMANN – 23/09/2015

Description de la publicité

Femme: « Réservez maintenant vos vacances au soleil et recevez 500€ en cadeau sur vos prochaines vacances. C’est possible ça ? Demandons à un amnésique. »
Homme: « Euh c’est quoi la question ? »
Femme: « Alors, c’est, 500€ de réduction Neckermann, est-ce que c’est possible ? »
Homme: « Aïe, je me souvenais presque de la question mais je l’ai déjà oubliée. C’est quoi la question, là ? »
Femme: « Bon, 500€ de réduction Neckermann, c’est possible ?
Homme: « Oui, c’est possible. »
Femme: « Ah voilà, vous dites que c’est possible ! »
Homme: « Quoi ? »
Femme: « Non, rien. Réservez maintenant vos vacances au soleil et recevez 500€ en cadeau sur vos prochaines vacances. C’est possible, c’est Neckermann. »
VO: « Offre sous conditions. »

Motivation de la plainte

Le plaignant souligne que cette publicité se moque complètement des problèmes rencontrés par les personnes souffrant d’amnésie. Il trouve inconcevable que pareille absence de respect pour des malades soit encore utilisée à notre époque, surtout dans un but mercantile.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que le spot radio se veut humoristique et a été réalisé en ce sens et que ce n’était pas du tout le but d’insulter ou de blesser certaines personnes. Il est vraiment désolé si quelqu’un a été choqué ou s’est senti blessé par ce spot.

Par les nombreuses répétitions dans son spot, l’annonceur a voulu faire comprendre aux auditeurs qu’il s’agit d’une exagération et que la publicité a pour but d’être humoristique et non offensante. La publicité a indéniablement une nuance humoristique et l’annonceur espère que l’auditeur l’interprète de telle manière.

D’ailleurs, ce qui est considéré comme « éthique » est un concept évolutif et lié à la culture et l’annonceur est d’avis que sa publicité est conforme à ce qui correspond aujourd’hui à des pratiques éthiques.

Compte tenu de ce qui précède, l’annonceur estime donc qu’aucune disposition légale n’est enfreinte et que le consommateur n’est pas offensé.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot radio met en scène une femme qui communique l’offre de l’annonceur et une personne amnésique, ce qui lui permet de répéter l’offre à plusieurs reprises.

Le Jury est d’avis que le ton de la publicité est léger et que l’homme demandant de répéter la question reste jovial. Il est également d’avis que le spot radio ne comporte pas de connotation négative à son égard.

Vu le contexte, le Jury a estimé que le spot radio n’est pas de nature à stigmatiser ou à dénigrer les personnes souffrant d’amnésie et qu’il ne porte pas non plus atteinte à leur dignité.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a dès lors estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:NECKERMANN
Produit/Service:Vacances
Média:Radio
Critères d'examen:Responsabilité sociale
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 23/09/2015