NECKERMANN – 16/04/2013

Description de la publicité

Spot 1: “Wees de maartse buien en aprilse grillen te slim af en vertrek op all inclusive vakantie naar Egypte vanaf 599 euro.”

Spot 2: “Heb je het nu echt wel gehad met de winter? Vertrek dan nu op lente last minute aan de laagste prijs. Zo kan je all inclusive op vakantie naar Egypte vanaf 599 euro. Vind je dezelfde vakantie ergens anders goedkoper dan betalen wij je meer dan het verschil terug.”

VO (dans tous les spots): “Vakantieplan, laagste prijsgarantie bij Neckermann.”

Motivation de la plainte

Le plaignant a souligné que l’annonceur fait déjà depuis quelques semaines de la publicité à la radio et sur son site web pour des voyages de dernière minute en Egypte, tout compris pour 599 €. Selon le plaignant, il était cependant impossible de réserver ces voyages le jour du début de l’action vu qu’il n’y avait plus de vols disponibles depuis déjà quelques jours. Les alternatives proposées étaient ou beaucoup plus chères ou vers une toute autre destination. Entre-temps, il est aussi difficile de trouver un autre voyage de dernière minute pour la période indiquée. Cela lui semble de la publicité très mensongère.
 

Position de l'annonceur

Selon l’annonceur, le plaignant confond d’une part la publicité radio et d’autre part la « Neckermann super-promo du jour ». La campagne radio concernait en effet l’Egypte comme destination en général et pas une « super-promo du jour ».

L’annonceur a communiqué que pendant la campagne radio, des réservations vers l’Egypte ont bien été enregistrées à partir de 599 € comme annoncé via le spot radio et qu’il peut le prouver.

La « super-promo du jour » pouvait aussi être réservée au prix proposé et l’annonceur a eu des dizaines de clients qui ont réservé cette promo. Il souligne également que la promo peut aussi être réservée un jour à l’avance, pour un modeste supplément. Ces promos sont très populaires chez une certaine clientèle qui saute sur l’occasion.

Vu qu’il est difficile de se défendre contre une plainte vague, générale et anonyme et qu’il n’est pas totalement clair pour l’annonceur sur quoi porte la plainte de la personne concernée, il ne peut que spéculer sur le problème concret du plaignant. Il est par exemple possible que le jour spécifique où le plaignant voulait partir, il n’y avait pas de vol disponible. Ici, le plaignant concerné doit comprendre qu’on doit tenir compte des données telles que les ‘traffic rights’ avec des pays tiers, non européens, comme l’Egypte, et que les compagnies aériennes ne peuvent donc pas faire partir un avion chaque jour ou ajouter des capacités additionnelles.

De toute façon, selon l’annonceur, beaucoup de réservations ont été faites aux prix proposés dans les actions publicitaires et la publicité menée était donc honnête, véridique et conforme à la loi.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’annonceur menait d’une part une campagne radio sur l’Egypte comme destination en général et d’autre part, faisait de la publicité sur son site web pour la “Neckermann super-promo du jour”, qui n’était disponible que pour une date de départ déterminée.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que les deux actions ont bien donné lieu à de nombreuses réservations aux conditions mentionnées.

Le Jury a estimé que la publicité n’est pas de nature à tromper le consommateur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:NECKERMANN
Produit/Service:Voyage
Média:Radio, Internet
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 16/04/2013