FULL TILT POKER – 24/08/2009

Description de la publicité

Le spot montre des hommes et une femme en train de jouer du poker. En dessous, pendant tout le spot, le texte (blanc sur noir) : « Dit is geen goksite. Speel gratis »
Voix-off (masculine): “Poker has been called a gentlemen’s game, a boys club, a male dominated sport, definitely no place for a woman.”
Voix-off (feminine) “And that’s just fine by me. We play at fulltiltpoker.net.”
Texte: “Full Tilt Poker.net”

Motivation de la plainte

Chaque jour à 00h35 est diffusé à la télévision un programme de poker avec de la publicité ouverte pour un site de poker pokerstar.com. Il est vrai que ceci se passe via leur “site d’apprentissage” pokerstars.net, mais le lien vers le site payant est évident. Le plaignant a attiré l’attention sur le fait qu’il a récemment obtenu gain de cause concernant un cas identique. Il est stupéfait que malgré cet avis, de la publicité soit maintenant diffusée pour un autre bandit illégal et que ceci a apparemment échappé au Jury malgré le précédent signalé. Il est donc très déçu et se demande à quoi sert l’attention des citoyens si finalement on la traite à la légère.
D’ailleurs, il y avait aussi de la publicité pour un troisième bandit, Fulltiltpoker.com, mais pas si fréquemment!

Position de l'annonceur

Pas de réponse

Décision du Jury

Le Jury a constaté que ces spots TV font la promotion de Fulltiltpoker.net, un site de poker gratuit.

Le Jury fait référence à l’avis que la Commission des jeux de hasard a rendu en mars 2009 dans le cadre d’un dossier similaire et que le plaignant mentionne dans sa plainte.

La Commission des jeux de hasard précise ce qui suit :

Bien que l’on ne joue pas pour de l’argent sur le site « .net », celui-ci est en rapport direct avec le site « .com », où l’on joue bien pour de l’argent.

Les jeux de hasard sur internet sont interdits en Belgique conformément à l’article 4 de la loi du 7 mai 99 sur les jeux de hasard, les établissements de jeux de hasard et la protection des joueurs : «il est interdit d’exploiter, en quelque lieu, sous quelque forme et de quelque manière directe ou indirecte que ce soit un ou plusieurs jeux de hasard ou établissements de jeux de hasard autres que ceux autorisés conformément à la présente loi. Nul ne peut exploiter un ou plusieurs jeux de hasard ou établissements de jeux de hasard sans licence préalablement octroyée par la commission des jeux de hasard. »

En vertu de l’article 64,2 ° seront punis d’un emprisonnement d’un mois à trois ans et d’une amende de 26 euro à 25 000 euro ou d’une de ces peines : « 2 ° toute personne, qui par tout moyen, fait de la publicité ou s’occupe du recrutement de joueurs pour un établissement de jeux de hasard prohibé par la loi ou non explicitement autorisé en vertu de la loi ou d’un établissement similaire situé à l’étranger. »

La Commission des jeux de hasard a décidé, fin de l’année dernière, d’assimiler les sites.net aux sites.com

Il s’agit donc bien ici de publicité illégale.

Le Jury a constaté qu’en l’espèce, une version .com existe également. En tapant « fulltiltpoker » sur Google, fulltiltpoker.com apparaît comme première option.

Le Jury est donc d'avis que l’objectif sous-jacent de ces publicités est bien de recruter des joueurs pour le site payant, ce qui est interdit par la loi.

Compte tenu de ce qui précède et de l’avis de la Commission des jeux de hasard (03/2009), le Jury a demandé à l’annonceur de ne plus diffuser les spots TV de fulltiltpoker.net.

Suite

A défaut de confirmation par l’annonceur qu’il respectera la décision du Jury, une recommandation de suspension a été envoyée aux médias, conformément à l’article 11 du règlement du Jury.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:FULL TILT POKER
Produit/Service:www.fulltiltpoker.net
Média:TV
Critères d'examen:Légalité
Initiative:Consommateur
Catégorie:Sport et loisirs
Date de clôture: 24/08/2009