FOREM – 04/03/2009

Description de la publicité

Le spot radio met en scène deux personnes.
Coach : « Voilà la situation, tu es sur un chantier, tu as ton mortier et tes briques, qu’est-ce que tu demandes ? »
Elève : « Ben Monsieur, pourrai-je avoir la truelle s’il vous plaît ? »
Coach : « Ouais, mais c’est pas comme ça qu’on demande une truelle sur un chantier. Faut y aller franco ! Genre : « Hé fieu, la truelle elle vient à pied ou quoi ? » Alors tous ensemble avec Dimitri pour l’aider… 3…4 »
Elèves : « Hé fieu, la truelle elle vient à pied ou quoi ? »
Voice over : « Des entreprises engagent encore. Le Forem les connaît et vous donne la meilleure formation pour accéder à l’emploi. Pour plus d’infos, envoyez gratuitement formation au 8698 ou surfez sur leforem.be ».

Motivation de la plainte

Cette publicité donne une image très négative et faussement virile des professions du bâtiment. En l'occurrence, les étudiants qui veulent se destiner aux métiers de la maçonnerie doivent être des rustres; la grossièreté du langage apparaît comme le seul vecteur de communication dans ce milieu.A un moment où la société est confrontée à toutes sortes de problèmes liés à la violence, cette publicité n'est pas opportune.

Position de l'annonceur

L’annonceur a d’abord précisé que l’objectif de la campagne de publicité radio n’était évidemment pas d’offenser et qu’il a le plus grand respect pour les métiers de la construction.

Il a ajouté qu’il peut comprendre que le ton des spots radio ait pu décevoir car il est vrai que la publicité est parfois réductrice et déformante. En réalité, le but de la campagne est de promouvoir des formations données par le Forem dans des métiers où les entreprises cherchent à engager.

Il a communiqué que, dans un spot de 30 secondes diffusé à la radio, il est très difficile à la fois d’attirer l’attention des auditeurs, de vanter les mérites d’un métier, de susciter l’envie de suivre une formation et de retenir l’émetteur du spot. La publicité à la radio est régie par un code qui lui est propre : elle doit surprendre, accrocher l’attention et parler de manière efficace. C’est dans cet esprit que le spot radio a été construit, avec un peu d’humour et un langage vif et coloré.

L’annonceur a fait savoir qu’il a récemment utilisé la même approche pour une publicité radio sur l’organisation de formations en langue dans laquelle les francophones démontraient une connaissance très relative du néerlandais, de l’allemand et de l’anglais. A l’avenir, il essayera d’être encore plus attentif à de telles réactions. Il a par ailleurs communiqué que l’impact de la campagne de communication sera mesuré auprès du public cible.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot radio met en scène un coach et son élève en utilisant un langage assez accrocheur.

Le Jury est d’avis que le ton utilisé est suffisamment humoristique et n’est pas de nature à dénigrer une profession. Il a dès lors a estimé que ce spot radio n’incite pas à la violence et ne perpétue pas de stéréotypes.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:FOREM
Produit/Service:Formations
Média:Radio
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Catégorie:Emploi
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 04/03/2009