DOUWE EGBERTS – 23/05/2005

Description de la publicité

Un spot TV montre un jeune garçon qui offre à sa mère un petit cadeau emballé.
Petit garçon : « Bonne fête maman chérie. Tiens. »
Maman : « Oh, je parie que c'est une machine à café Senseo. Non ? »
Le petit garçon a l'air déçu.
Voix masculine : « Senseo, un cadeau sensationnel pour la fête des mères. A vous de choisir en quelle couleur vous allez la fêter. » Ensuite la machine à café est montrée à l'écran en 4 couleurs différentes.

Un deuxième spot TV montre un jeune garçon qui offre à sa mère un petit cadeau emballé.
Petit garçon : « Bonne fête maman chérie.»
Maman : « Oh, ça c'est une machine à café Senseo. Merci mon cœur. »
Le petit garçon a l'air déçu.
Voix masculine : « Senseo, un cadeau sensationnel pour la fête des mères. A vous de choisir en quelle couleur vous allez la fêter. » Ensuite la machine à café est montrée à l'écran en 4 couleurs différentes.

Motivation de la plainte

Cette publicité réalisée à l'occasion de la fête des mères abuse les enfants et est scandaleuse. Le cadeau d'un enfant à sa maman, quel qu'il soit, vaut mille fois cette machine. Une mère, un père ne s'y trompe pas.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il partage pleinement le sentiment selon lequel le cadeau offert par un enfant à ses parents, est toujours un ravissement pour chaque parent. Il a encore fait visionner les spots par des mères de famille, qui ont toutes trouvé qu'ils étaient humoristiques. Pour dynamiser l'image de son produit, il a opté pour une approche humoristique, surprenante, en forme de clin d'œil, avec les messages articulés autour de la fête des mères, mais sans vouloir choquer pour autant,

Décision du Jury

Le Jury a estimé que ces spots qui peuvent être vus par des enfants, peuvent être perçus négativement : un enfant offrant un cadeau à sa mère autre que l'appareil à café Senseo pourrait voir son geste déprécié. Il a considéré que ces spots qui touchent au monde affectif de l'enfant à des fins commerciales ne témoignent pas du meilleur goût. Pareille forme de communication pouvant provoquer des réactions négatives, il a estimé devoir formuler un avis de réserve, conformément à l'art. 4 de son règlement.

Etant donné que ces spots atteignent toute la famille, en ce compris les enfants, le Jury a également attiré l'attention de l'annonceur sur l'art. 14 du code CCI qui dispose non seulement que la publicité ne peut exploiter la crédulité ou le manque d'expérience des enfants, mais aussi que la publicité ne peut inciter directement les enfants et les adolescents à persuader leurs parents ou d'autres adultes d'acheter le produit faisant l'objet de la publicité. Bien qu'il n'y a pas d'incitation directe en l'espèce, ces spots peuvent quand même être perçus comme une incitation indirecte.

L'annonceur a confirmé que ces publicités ne seront plus utilisées dans le futur.

Annonceur:DOUWE EGBERTS
Produit/Service:Senseo
Média:TV
Critères d'examen:Décence et bon goût
Initiative:Consommateur
Type de décision:Avis de réserve
Date de clôture: 23/05/2005