DE PERSGROEP – 25/10/2010

Description de la publicité

L’affiche montre sur fond rouge plusieurs produits qui forment le contenu de la TV Party Box.
Texte:
“Gratis TV-Partybox voor iedereen !
Spaar mee !
Dag Allemaal verwent u met een gratis TV-Partybox gevuld met een supergroot fleece deken (130x160cm), een dvd, trendy chipskommen, bubbels en veel lekkers voor groot en klein. Helemaal gratis ! Zo kan u extra genieten van uw gezellige avonden voor tv !
Nu bij Dag Allemaal”.

Motivation de la plainte

On peut recevoir un paquet gratuit avec Dag Allemaal. Dans le Laatste Nieuws, il est écrit que ceci est gratuit. On doit appeler un numéro 070 et épargner des points, donc ceci n’est pas gratuit.

Position de l'annonceur

L’annonceur a décidé de lancer une action d’épargne où les lecteurs de Dag Allemaal peuvent, à partir du 14 septembre 2010, pendant 8 semaines consécutives, épargner des timbres en vue d’une “TV-Partybox”, à savoir une boîte qui contient une quinzaine de produits. Cette action s’accompagnait d’une campagne médiatique très étendue ( radio, TV, journaux et magazines). Les premières publicités datent de trois semaines avant le début de l’action. Il y a donc eu, entre autre dans Het Laatste Nieuws, un certain nombre d’annonces à propos de l’action

a. Ces annonces mentionnent qu’il s’agit d’une action épargne. Cela implique en effet qu’on doit acheter Dag Allemaal pendant un certain nombre de semaines (afin d’y découper les timbres épargne). Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut payer pour la boîte. Le prix qu’on paye pour Dag Allemaal est le même que d’habitude, 2 euros. Pour ce prix, on reçoit l’hebdomadaire même avec en prime un timbre épargne. Le consommateur ne paye donc rien pour les timbres ou pour la partybox. De plus, cette offre est légale et non contraire aux dispositions de la nouvelle LPMC qui a levé l’interdiction de principe des offres conjointes. Les publicités sont tout aussi peu trompeuses, vu qu’elles mentionnent toujours qu’il s’agit d’une action épargne. Le consommateur n’est donc pas laissé dans l’erreur qu’il pourrait emporter directement sa boite au magasin de journaux le jour du début de l’action.

b. Comme mentionné plus haut, cette action épargne a été annoncée à grande échelle dans tous les médias. Quand un éditeur organise une action épargne, cela implique toujours, sans exception, que l’épargnant doit réserver son produit. Pour des raisons logistiques, il est impossible pour l’éditeur d’approvisionner tous les points de vente du pays avec suffisamment de produits pour toutes les personnes intéressées. C’est pour cela que le consommateur doit réserver son produit par téléphone et le faire déposer dans un point de vente déterminé. Tout comme il est possible de participer à d’autres actions par l’envoi d’un bulletin de participation muni d’un timbre, il faut dans ce cas-ci appeler une ligne 070. Il a été mentionné sur le bulletin de participation que cette ligne coûtait € 0,30 la minute. Il s’agit ici uniquement d’un coût pour acquérir son produit, tout comme le timbre susmentionné, ou par extension, les coûts liés au fait de se déplacer au magasin pour aller chercher le produit. Il en aurait été autrement si on avait fait réserver le consommateur via une ligne 0900. Toutes les actions épargne de tous les éditeurs se passent toujours avec une réservation via une ligne 070. Cette pratique n’a encore jamais été un motif d’insatisfaction chez De Persgroep Publishing.

Pour finir, l’annonceur a affirmé qu’il ne voit pas quelles erreurs éventuelles auraient été commises dans le cadre de la publicité pour l’action de la Partybox TV gratuite.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’annonce à laquelle se rapporte la plainte, concerne une publicité annonçant l’action « gratis TV-Partybox ». Dans la semaine 37, il y avait un bulletin de participation attaché à la couverture du Dag Allemaal où on expliquait comment on peut échanger les points épargnés (Hoe gaat men te werk ?).

Le Jury a noté que sur la publicité annonçant l’action il était clairement indiqué qu’il s’agit d’une action épargne (spaar mee!) pour une « gratis TV-Partybox ».

Le bulletin de participation mentionne comment il faut faire. Ici, on mentionne en effet un numéro 070 avec les coûts de communication (0,30 euro/minute). Suite au courrier de l’annonceur, le Jury a noté que, pour des raisons logistiques, il était impossible d’approvisionner tous les points de vente du pays avec assez de produits pour toutes les personnes intéressées. C’est pour cette raison que le consommateur doit réserver son produit par téléphone et le faire apporter dans un point de vente spécifique. Par conséquent, il s’agit de coûts pour aller chercher le produit.

Le Jury est d’avis que cette publicité, et plus spécifiquement le terme “Gratis” n’est pas contraire à l’article 91,20° de la loi du 6 avril 2010 relative aux pratiques du marché. Le consommateur ne doit rien payer d’autre que les coûts inévitables pour répondre à l’offre et aller chercher le produit.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:DE PERSGROEP
Produit/Service:Dag Allemaal
Média:Quotidien
Critères d'examen:Véracité
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 25/10/2010