CONNECTIONS – 27/03/2013

Description de la publicité

L’e-mail mentionne entre autres ce qui suit :
« Pendant les Big Deals de Connections, bénéficiez non seulement des vols les moins chers vers les États-Unis et d’autres Big Cities mais aussi de réductions imbattables … ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a acheté, en novembre 2012 lors des promotions "Big Deals", 2 billets pour partir aux USA au mois de juin 2013 au prix de 728 euro le billet. Au mois de janvier 2013, le prix du billet était de 671 euro p/p pour le même vol, dates et heures.
Dans un e-mail de novembre 2012, on peut lire: offre de billets d'avion à prix imbattable et vols les moins chers. Pour le plaignant, cette publicité est mensongère.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que le message publicitaire, que le plaignant qualifie à tort de trompeur et mensonger, concerne un message communiqué dans le cadre de la campagne d’automne « Big Deals ». Cette campagne de promotion courait du 16 au 28 novembre 2012, ce qui a aussi été communiqué dans les documents promotionnels.
Pendant cette campagne d’automne – qui était particulièrement courte (12 jours) – l’annonceur offrait des tarifs réduits pour des vols jusqu’à l’été 2013.
Le message publicitaire n’est pas trompeur ou mensonger vu que les prix offerts pendant cette période étaient effectivement les prix les plus bas du marché pour les produits concernés. Le fait que l’annonceur ait mené une nouvelle campagne de promotion en janvier 2013 ne porte pas atteinte à la véracité du message publicitaire. Il s’agissait de l’action de réservation anticipée “Book & Pay” qui courait du 2 au 31 janvier 2013 et qui consistait en différentes actions.
Pendant cette action de réservation anticipée, l’annonceur offrait des tarifs réduits pour des vols jusqu’à fin octobre 2013. Pendant cette période de promotion, le message publicitaire n’était pas non plus trompeur ou mensonger vu que les prix offerts pendant cette période étaient à nouveau les prix les plus bas du marché.
Qu’une différence puisse exister (et existera) entre les prix offerts lors de deux campagnes de promotion successives est dû au caractère volatile des prix du produit. Le prix total d’un vol se compose de différents éléments (tarif de base déterminé par la compagnie aérienne, supplément carburant, taxes, etc.) dont le tarif unitaire est sujet à une fluctuation continue et sur lequel l’annonceur n’a pas d’influence.
Ainsi, l’annonceur n’a en tout cas pas d’influence sur les décisions (quotidiennes) des compagnies aériennes d’ouvrir ou non leurs classes de réservation bon/meilleur marché à la vente. Les compagnies aériennes gèrent en effet leur inventaire elles-mêmes et peuvent donc modifier leur politique de vente de manière autonome et mettre des billets plus ou moins chers sur le marché. Un tour-opérateur ou une compagnie aérienne est toujours libre d’adapter le prix d’un vol déterminé. La vente de billets d’avion est donc un instantané où l’offre peut varier quotidiennement (ou même par heure).
L’annonceur ne peut donc pas exclure qu’un même billet d’avion soit offert à un tarif moins cher lors d’une période de promotion que lors d’une autre période de promotion.
Ceci ne peut cependant pas mener à conclure que l’annonceur aurait diffusé une publicité trompeuse ou mensongère.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’e-mail en question mentionne entre autres ce qui suit: « Pendant les Big Deals de Connections, bénéficiez non seulement des vols les moins chers … ».

Le Jury a également constaté que pendant cette campagne de promotion qui courrait du 16 au 28 novembre 2012, l’annonceur offrait des tarifs réduits sur des vols jusqu’à l’été 2013.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que les prix qui ont été offerts pendant cette période étaient effectivement les prix les plus bas du marché pour les produits concernés.

Le Jury est d’avis que le consommateur moyen sait que les prix des vols se composent de divers éléments et que ces prix peuvent être soumis à des fluctuations suite à différents facteurs.

Le Jury a donc estimé que la publicité en question n’est pas de nature à induire le consommateur moyen en erreur en la matière.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:CONNECTIONS
Produit/Service:Big Deals
Média:E-mailing
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 27/03/2013