BEKO ASOGEM – 11/09/2013

Description de la publicité

Le spot montre un garçon au volant d’une voiture jouet. Il emmène une fillette et lui présente des électroménagers.

Motivation de la plainte

Le plaignant se demande si nous accepterions ce spot si on remplaçait la petite fille par un enfant noir. Pour lui, ce ne serait pas le cas. Alors pourquoi doit-on l'accepter pour une petite fille?

Position de l'annonceur

Pour dissiper tout malentendu, l’annonceur a souligné que la mission d'une publicité est de laisser un sentiment positif auprès du grand public et non l'inverse. Dans le cas qui nous occupe, il n'est donc aucunement question de sexisme (ou de racisme). Ici, pas de blague idiote sur "les blondes" ou de rire condescendant avec la gente féminine. L'histoire est celle d'enfants qui jouent, qui imitent le monde des grands. Un garçon qui emmène l'élue de son cœur en balade romantique pour lui faire découvrir un nouveau monde plus écologique et économique. Ce message est destiné en priorité aux parents soucieux de l'environnement et du futur de leurs enfants. Il est également important de noter que les responsables de la communication BEKO en Belgique sont des femmes.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot TV montre des enfants jouant le rôle d’adultes, où le garçon emmène la fillette en voiture et commente un électroménager.

Le Jury a estimé que cette publicité n’est pas de nature à être interprétée comme sexiste par le consommateur moyen.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:BEKO ASOGEM
Produit/Service:Appareils électroménagers
Média:TV
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 11/09/2013