AB INBEV – 06/05/2014

Description de la publicité

L’annonce montre le produit avec le texte: « « Solden » voor mannen – 2e bak aan -50% » et en dessous « Actie geldig 18, 19 en 20 april – 1 aanbod per persoon ».
En bas à gauche, le slogan « Mannen weten waarom » et à droite, le slogan éducatif « Bier met liefde gebrouwen, drink je met verstand ».

Motivation de la plainte

Le plaignant est vraiment dégoûté par cette campagne. Apparemment les hommes savent pourquoi et ont donc le privilège des réductions ? Ce genre d’annonces n’a pas sa place dans notre société moderne et certainement pas en 2014. Nous vivons quand même depuis quelque temps dans une société où les hommes et les femmes ont les mêmes chances. Il ne voit pas de raison pour laquelle boire de la bière doit directement être lié au sexe masculin et qu’il n’y a pas de place pour des réductions pour les femmes.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que le slogan « les hommes savent pourquoi » est un slogan qu’il utilise depuis longtemps et ceci malgré le fait qu’évidemment aussi beaucoup de femmes boivent de la Jupiler.

La promotion mentionnée dans la plainte est un clin d’œil à ce slogan mais malgré le fait que l’action vise les hommes, la promotion était aussi valable pour les femmes.

Dans la pratique, personne n’a été discriminé et la réduction était valable pour les hommes et pour les femmes.

Décision du Jury

En ce qui concerne l’image de la marque Jupiler et le slogan qui l’accompagne, le Jury renvoie en général à sa jurisprudence et il prend note du fait qu’il s’agit d’une décision de communication commerciale de viser les hommes.

Le Jury a estimé que l’annonce n’est pas de nature à dénigrer les femmes et n’est pas sexiste. Elle ne perpétue pas non plus de stéréotype allant à l’encontre de l’évolution de la société. Le Jury a donc estimé que la publicité n’est pas contraire aux règles du JEP en matière de représentation de la personne.

Ensuite, suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que la promotion qui mentionne “1 aanbod per persoon” était aussi valable pour les femmes.

Le Jury a donc estimé que la publicité n’est pas non plus discriminatoire.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:AB INBEV
Produit/Service:Jupiler
Média:Quotidien
Initiative:Consommateur
Catégorie:Boissons
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 06/05/2014