Commission Européenne 28-10-2022 : Décision de modification/arrêt

Adverteerder / Annonceur: COMMISSION EUROPEENNE

Product-Dienst / Produit-Service: Campagne « L’Europe, c’est toi »

Media / Média: Radio

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le spot radio se déroule ainsi : « Tu défends la paix mais tu te bats pour un avenir propre, avec une énergie Made in Europe. Tu vis en démocratie mais tu refuses le compromis en matière de protection climatique. Tu veux une Europe neutre sur le plan climatique. Les énergies renouvelables sont la solution. Chaque jour de plus en plus de gens te rejoignent sur cette voie. L’Europe, c’est toi. ».

Klacht(en) / Plainte(s)

La plaignante a fait part de son indignation et de son inquiétude suite à ce message qui selon elle n’est pas une publicité mais un message politique, comme le serait d’ailleurs un message proclamant que la seule solution réside dans le prolongement de vie des centrales nucléaires. Cela l’inquiète par le précédent qu’un tel texte pourrait constituer, laissant la porte ouverte à tous les abus, sous forme de messages politiques, se présentant comme des publicités non signées par les partis ou groupements politiques. Il s’agit là pour elle d’un vrai problème d’éthique publicitaire.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Beslissing tot wijziging/stopzetting
Décision Jury de première instance: Décision de modification/arrêt

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a pris connaissance du spot radio concerné.

A ses yeux, celui-ci est suffisamment clairement identifiable en tant que publicité. Le Jury est d’avis que la musique, les voix et la composition même du spot radio le distinguent clairement d’autres communications radio non publicitaires.

Le Jury a précisé que selon lui, il ne s’agit pas d’une publicité à caractère politique mais d’une communication de sensibilisation émanant des pouvoirs publics, à laquelle s’appliquent ses Règles en matière de publicité non commerciale.

Par contre, il est d’avis que la publicité ne permet pas au consommateur d’identifier facilement l’annonceur, ce qui est contraire au point 5 des règles susmentionnées qui rappellent l’importance de l’identification claire de l’annonceur pour des raisons de transparence à l’égard du public. L’identité de l’annonceur doit être transparente, conformément également à l’article 8 du Code de la Chambre de Commerce Internationale.

Eu égard à ce qui précède et sur la base des dispositions susmentionnées, le Jury a demandé à l’annonceur de modifier la publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.

autres décisions