Chanel 19-04-2017: Pas de remarques

Adverteerder / Annonceur: CHANEL

Product-Dienst / Produit-Service: Gloss Rouge Coco

Media / Média: Affichage

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

L’affiche montre le visage maquillé d’une jeune femme qui sourit, avec les textes « Rouge Coco Gloss » et « Le nouveau gloss intensément brillant – Chanel – Disponible sur chanel.com – #ilovecoco ».

Klacht(en) / Plainte(s)

Le plaignant a communiqué qu’on voit une fille qui a à peine 10 ans complètement maquillée et que ce qui saute aux yeux est le rouge à lèvres. A son avis, cela dépasse les limites vu que le modèle est encore un enfant (protection spéciale). Il ne salue pas cette forme d’objectification et de chosification.
De plus, le rouge à lèvres est un attribut de féminité et pour lui, ceci ne s’applique pas aux enfants/aux jeunes filles.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen
Décision Jury de première instance: Pas de remarqes

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

 Le Jury a constaté que l’affiche qui fait l’objet de la plainte montre le visage maquillé d’une jeune femme qui sourit, pour faire la promotion d’un nouveau rouge à lèvres de l’annonceur.

Le Jury est tout d’abord d’avis que le modèle ne paraît pas aussi jeune que le pense le plaignant. Suite à la réponse de l’annonceur, il a noté que le modèle est l’actrice Lily Rose Depp qui a 17 ans.

Le Jury a estimé que l’affiche n’incite pas à une utilisation précoce ou déplacée du produit promu et qu’elle n’est pas de nature à instrumentaliser les jeunes femmes.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a estimé que la publicité n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de représentation de la personne et ne témoigne pas non plus d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.

autres décisions