Betfirst 29-11-2017: Pas de remarques

Adverteerder / Annonceur: BETFIRST

Product-Dienst / Produit-Service: Jeux de hasard en ligne

Media / Média: Radio

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

La VO dit entre autres : « Vous voulez faire fortune ? Mais vous n’avez pas envie de faire 9 ans d’études et bosser tous les jours jusqu’à 23 heures pour lancer votre affaire ? Alors, jouez au nouveau betFIRST Casino sur betfirst.be et gagnez du cash en pariant sur vos jeux de casino préférés. »

Klacht(en) / Plainte(s)

Le plaignant a communiqué que la publicité fait l’apologie de la fainéantise et de la facilité et renforce une addiction dont beaucoup de nos compatriotes ont du mal à se soustraire.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen
Décision Jury de première instance: Pas de remarques

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui y a trait.

Le Jury a tout d’abord rappelé qu’il est autorisé de faire de la publicité pour un site web de jeux de hasard autorisé.

Le Jury a ensuite constaté que dans le spot, on entend entre autres : « Vous voulez faire fortune ? Mais vous n’avez pas envie de faire 9 ans d’études et bosser tous les jours jusqu’à 23 heures pour lancer votre affaire ? Alors, jouez au nouveau betFIRST Casino. ».

Selon le Jury, le ton du spot est suffisamment décalé et la formulation suffisamment exagérée (faire 9 ans d’études et bosser tous les jours jusqu’à 23 heures) pour que l’auditeur moyen ne prenne pas le spot au premier degré.

Le Jury est également d’avis que le spot ne diffuse pas le message que la participation à un jeu de hasard pourrait remplacer de façon réaliste les études ou le travail et n’incite pas à ne pas étudier ou à la fainéantise en général.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a estimé que le spot radio ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.

autres décisions