BinckBank 28-03-2017: Geen opmerkingen

Adverteerder / Annonceur: BINCKBANK

Product-Dienst / Produit-Service: Investir en ligne

Media / Média: Radio

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

VO (avec musique qui va crescendo) :
« Vous vous rappelez la première fois que vous avez embrassé une fille ? Complètement flippé que vous étiez ! Même si vous vous étiez entrainé sur votre main et votre oreiller des milliers de fois avant. Mais cette fois, c’était pour de vrai, vous avez saisi fermement sa tête des deux mains et collé votre bouche si grande ouverte que vous avez littéralement englouti tout son visage, nez compris. Et puis vous avez tourné, tourné la langue si fort que vous lui avez offert un détartrage en prime. C’est pour ça que ça s’appelle rouler une pelle d’ailleurs. Et votre cœur qui battait la chamade, mais ça avait moins à voir avec l’amour qu’avec l’adrénaline. Eh bien vous avez osé mec, vous avez emballé la Céline du 4ème derrière les auto scooters. Depuis quand vous n’avez plus ressenti ça ? Investissez en ligne chez Binck. Parce que chez Binck, c’est vous qui décidez de ce que vous faites de votre argent. Surfez sur binck.be. Binck, parce que c’est votre argent. »

Klacht(en) / Plainte(s)

Le plaignant trouve le spot de très mauvais goût. Il utilise un vocabulaire explicite et peu ragoutant et passe à des heures où dans beaucoup de familles qui écoutent la radio les enfants sont aussi à l’écoute. Il se demande si de telles expressions doivent être entendues par des petits enfants.

//////////

De klager vindt de spot getuigen van erg slechte smaak. Hij gebruikt een woordenschat die erg expliciet en weinig aantrekkelijk is en is te horen op uren waarop, bij veel families die naar de radio luisteren, ook kinderen luisteren. Hij vraagt zich af of dergelijke uitdrukkingen gehoord moeten worden door kleine kinderen.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen
Décision Jury de première instance : Pas de remarques

De Jury voor Ethische Praktijken inzake reclame (JEP) in eerste aanleg heeft de volgende beslissing genomen in dit dossier.

De Jury heeft vastgesteld dat de radiospot op een humoristische en overdreven manier verwijst naar een situatie die voor een adrenalinestoot zorgt, in dit geval een eerste kus, om promotie te maken voor online beleggen.

De Jury is van mening dat de uitdrukkingen en bewoordingen die gebruikt worden in deze reclame die een eerste kus oproept in een karikaturale context niet choquerend zijn. Volgens haar maken deze deel uit van de omgangstaal en is deze reclame niet ongepast ten aanzien van kinderen.

Rekening houdend met de huidige maatschappelijke context is de Jury van oordeel dat de radiospot geen beweringen bevat die indruisen tegen de geldende fatsoensnormen.

Zij is eveneens van oordeel dat deze reclame niet van aard is om morele schade toe te brengen aan kinderen of jongeren.

Bij gebreke aan inbreuken op wettelijke of zelfdisciplinaire bepalingen, heeft de Jury derhalve gemeend geen opmerkingen te moeten formuleren op dit punt.

Gelieve er nota van te nemen dat deze beslissing pas definitief wordt na het verstrijken van de termijn voor het instellen van hoger beroep.

//////////

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a constaté que le spot radio se réfère de manière humoristique et exagérée à une situation suscitant une poussée d’adrénaline, en l’occurrence un premier baiser, pour faire la promotion des investissements en ligne.

Le Jury est d’avis que les expressions et les termes utilisés dans cette publicité qui évoque un premier baiser dans un contexte caricatural ne sont pas choquants. Selon lui, ils font partie du langage courant et cette publicité n’est pas inconvenante par rapport aux enfants.

Compte tenu du contexte social actuel, le Jury a estimé que le spot radio ne contient pas de déclaration contraire aux normes de décence couramment admises.

Il a également estimé que cette publicité n’est pas de nature à causer un préjudice moral à des enfants ou à des adolescents.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.

andere beslissingen