L'Oréal Belgilux - SA IPM 04-07-2017: Klacht ongegrond

Adverteerder / Annonceur: L'OREAL BELGILUX - SA IPM

Product-Dienst / Produit-Service: Colossal Big Shot – La Libre

Media / Média: Internet (site web)

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le plaignant s’est référé à un article paru sur le site du quotidien dans la rubrique Lifestyle « Mode et beauté ». L’article avec le titre « Coup de cœur : Le Colossal Big Shot de Maybelline qui nous fait des cils dingues ! » est signé E.W. et contient l’avis de la journaliste quant au produit en question. Il contient également une photo d’une femme se maquillant avec le produit en question et une photo du produit accompagnée de la mention « The Colossal Big Shot, de Maybelline, 11.99€ ».

Klacht(en) / Plainte(s)

Selon le plaignant, il s’agit d’un article publi-rédactionnel sans identification.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Klacht ongegrond
Décision Jury de première instance: Plainte non fondée

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a noté que la plainte concerne un article paru sur le site d’un quotidien dans la rubrique Lifestyle « Mode et beauté » et ayant pour titre « Coup de cœur : Le Colossal Big Shot de Maybelline qui nous fait des cils dingues ! ».

Suite à la réponse de la marque en question, il a également pris bonne note du fait que la journaliste a décidé elle-même d’écrire un article et ce, sans contrepartie financière de la part de la marque et sans lui avoir soumis préalablement l'article.

Compte tenu du fait que la marque n’a d’aucune manière participé à la rédaction ni à la parution de l’article en question, ni financièrement ni en ce qui concerne le contenu même de l’article, le Jury a estimé qu’il s’agit de contenu rédactionnel et non de contenu publicitaire.

Le Jury a dès lors déclaré la plainte non fondée.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.